Ma remise en question – Sur-consommation ; écologie ; réseaux-sociaux

Il y a des périodes comme ça. Je suppose ne pas être la seule dans cette situation. Des périodes où on fait une petite remise en question. Un peu. Puis tout finit par y passer. Aujourd’hui je vous livre un billet très perso sur mes préoccupations du moment et sur mes états d’âme. Je serais ravie d’avoir votre retour ou d’échanger avec vous si vous êtes dans le même cas ou que vous y êtes passés.

Vous l’aurez remarqué, voilà plusieurs semaines (mois?) que je ne suis plus très régulière sur le blog, ni sur Instagram. Je me pose beaucoup de questions, sans spécialement y trouver réponse, sans spécialement toujours faire le nécessaire pour y apporter une réponse non plus. Je me trouve dans une période un peu floue où je remets beaucoup de choses en questions, où je réfléchis beaucoup.

Ma remise en question a commencé par plusieurs craintes les unes dans les autres. Comment on ferra pour boucler les fins de mois plus tard si on galère déjà maintenant? Qu’est ce qu’il va se passer d’ici quelques années si on ne fait pas marche arrière au niveau de l’écologie? Que se passera-t’il si on atteint les 2 degrés supplémentaires? Comment va-t-on acheter une maison décente avec les moyens du bord? Arrivera-t-on à la rénover et à en faire quelque chose qui nous plait sans devoir se saigner?

Tout ça n’a pas toujours un effet très positif sur mon moral. C’est la raison principale de ma distance avec le blog et les réseaux sociaux. Je ne veux en aucun cas partager des idées négatives ou des craintes, même si elles font partie de la vraie vie. Voici plusieurs sujets de réflexions sur lesquels je reviens constamment!

(Sur)Consommation

On parle énormément de l’impact écologique de notre façon de vivre et de consommer et ce sujet est un réel point de réflexions et d’inquiétudes chez moi. Depuis que je travaille, je n’ai jamais fait vraiment attention. J’achète mes vêtements chez Primark, chez Zara, chez Mango ou H&M comme un peu tout le monde. J’achète beaucoup parce que ce n’est pas cher. Ou que j’ai un événement et que “je n’ai rien à me mettre”. Ou encore parce que mes goûts ont changé et que ce gilet en tricot bleu marine ne me plait plus vraiment, même si je ne l’ai porté que 3 ou 4 fois. J’achète aussi parce qu’après avoir regardé des dizaines de vidéos inutiles sur Youtube, j’ai fini par me convaincre que le style de la blogueuse FashionMumblr est celui que j’aimerais avoir et qu’il me faut donc changer ma garde robes! J’achète. De la merde. Toujours plus. C’est comme ça dans notre société. On achète, on utilise 3x puis on jette.

J’en viens à être dégoutée de beaucoup de choses et d’actes.

Je suis dégoutée de regarder des vidéos de filles qui achètent chaque mois pour des milliers d’euros de vêtements (dans lesquels elles disent investir “parce que c’est une pièce classique et de bonne qualité” alors qu’elles ont environs 12 pulls de la même couleur avec la même coupe et probablement de la même marque.) Ça rime à quoi sincèrement? A part à faire la pub de 36 marques pour avoir encore plus de produits gratos qu’on ne portera quand même que 3 fois ? Dégoutée donc de voir qu’on nous pousse toujours plus à consommer alors qu’on a déjà dépassé depuis longtemps la limite du raisonnable. Je me réconforte déjà en voyant mon comportement qui a déjà bien évolué! J’ai arrêté d’acheter à tout va et je suis contente de réutiliser des vêtements / chaussures et accessoires dans lesquels j’ai investi il y a plusieurs années.

Dégoutée de me sentir minable et nulle chaque jour parce que j’ai un salaire normal et que ces jolis sacs Chanel ou Dior ne sont pas un achat envisageables pour moi. Vous me direz de regarder d’autres vidéos que celles de youtubeuses Luxe. J’admets, je choisis ce que je regarde. Il n’empêche que sur Youtube, sur Instagram, ce type de contenu est monnaie courrante. C’est donc un peu inévitable de tomber dessus à un moment ou un autre. Pareil pour les voitures d’ailleurs. Je roule en Ford Fiesta et je me surprend souvent à penser que moi aussi j’aimerais rouler dans autre chose.

Le changement c’est maintenant

Assez contradictoire, je sais! Il m’arrive régulièrement de penser à un sujet ou d’en discuter et d’avoir à la fois 2 avis tout à fait contradictoires. Pendant que je rêve d’avoir moi aussi un sac Chanel, je dénonce la surconsommation et le fait qu’on nous pousse encore plus dans cette direction. Ce n’est peut-être pas logique mais c’est le processus par lequel je passe avant de me faire mon opinion finale après avoir pesé le pour et le contre de chaque situation.

Je sais toutefois vers où je veux me diriger et je me mets petit à petit à des changements. Aussi insignifiants soient-ils, tant qu’ils me mènent vers où je vais c’est le principal. D’ailleurs en parlant de changements, le prochain point va être énorme !

Ecologie

Un point assez vaste et dans lequel je me perds souvent. Il est indéniablement relié avec le point précédent. J’avais écrit un article sur quelques trucs que j’avais mis en place pour faire un petit effort. Je les ai tenus! Je prends mes sacs à courses avec moi, j’utilise toujours ma carafe filtrante et essaie au maximum de limiter mes déchets plastiques. Mais j’ai bien peur que ça ne soit pas assez. Le monde qu’on va laisser à nos enfants me fait peur et ne m’inspire pas. Je voudrais vraiment pouvoir en faire plus sans savoir vraiment comment m’y prendre ni par où commencer.

En travaillant à 35km de chez moi et en commençant assez tôt, il me serait compliqué de me débrouiller sans voiture. Ça le sera encore plus une fois que nous habiterons à la campagne. Je roule dans une citadine qui ne consomme pas des tonnes mais j’ai quand même quelques remords de faire la route seule dans ma voiture chaque jour, comme beaucoup d’autres personnes en même temps que moi.

L’idée est donc de changer d’autres habitudes.

Comme le fait de faire pousser mes légumes dès que j’en aurai l’occasion et les conserver avec des méthodes à l’ancienne (qui ne nécessitent pas d’électricité!) J’aimerais aussi fabriquer mes propres produits de nettoyage (ce que je fais déjà pour la salle de bain et qui fonctionne bien mieux que les cochonneries qu’on vend au supermarché!) De nouveau en lien avec la consommation, je voudrais arrêter d’acheter aveuglément et de ne le faire uniquement quand j’en ai besoin. Avec quelques exceptions évidemment, il faut continuer à vivre mais différemment. Je bannis dès maintenant les chaines qui contribuent à la fast fashion et vais me tourner vers d’autres alternatives. Le seconde main par exemple. Ou simplement des produits plus durables. Je souhaite aussi me diriger vers de plus en plus d’habitudes pour réduire les déchets, la consommation inutile et le gaspillage! Je vais commencer mon petit bout de chemin par une participation au rassemblement “Claim the climate” à Bruxelles le 2/12! Si quelqu’un est tenté de se joindre à moi, les détails sont ici

Ces idées me réconfortent et me laissent penser que le changement est possible! Si chacun y met un peu du sien!

Blog et réseaux sociaux

Après plus d’un an de blogging, je sais maintenant que la blogosphère n’est pas vraiment un milieu qui est fait pour moi 🙂

J’y ai fait de magnifiques rencontres tant au niveau des blogueuses que dans les personnes qui me suivent mais aussi dans mes partenariats. A côté du monde impitoyable d’instagram où tout doit être parfait, retouché, saturé, filtré, il existe encore des personnes qui apprécient les choses simples et qui ne se prennent pas la tête. Des personnes qui partagent leur vie à brut comme elle est réellement.

Je n’ai plus partagé des masses car je n’ai plus envie de me voiler la face. Ça ne m’intéresse plus de prendre 15 photos d’un objet pour poster sur Instagram. Ça ne m’intéresse plus de me prendre la tête à chercher 30 Hashtags pour chaque photo dans l’espoir que quelqu’un voit la photo en question. Ca ne m’intéresse plus de me bouffer une soirée pour quelques likes qui ne m’apportent au final que de la frustration quand ils sont trop peu nombreux.

J’ai l’impression d’avoir entamé une évolution il y a quelques mois, qui suit son cours et n’est pas encore terminée. Je pense de façon plus responsable et moins “regardez-moi!” Au fond je m’en fiche d’être vue, likée, followée sur les réseaux sociaux. Ce qui m’importe c’est de me construire une vie riche en souvenirs, en apprentissages et en expériences en tous genres. J’apprécie toujours partager mes bons plans, articles et autres avec vous bien évidemment mais à l’avenir je ne prendrai plus tout autant à coeur. Simplement parce que ce n’est pas le but de ma vie et ça ne le sera jamais.

Maison

Vous le savez, j’en ai parlé des dizaines de fois : nous sommes à la recherche d’une maison dans un endroit calme 🙂 Seulement voilà, on cherche on cherche et jusqu’à maintenant on ne trouve rien. Nous avons visité pas moins de 15 maisons jusqu’à aujourd’hui. Je vous assure, quand vous avez envie de quitter votre quartier (pour les raisons que vous connaissez certainement), l’attente est très longue!

Un jour je rêve de notre future maison à la campagne et le lendemain je me prends une gifle monumentale en fouillant sur Immoweb. De toute évidence, notre région n’est pas la moins chère et nos salaires ne sont pas les plus élevés 🙂 Je me rends amèrement compte que nous ne trouverons rien de convenable en dessous de 200.000€. Ce qui représente un sacrifice pour nous. Qu’en sera-t’il des travaux? Est-ce qu’on s’en sortira? est-ce qu’on arrivera à se créer une maison qui nous plait?

Ça vous paraîtra certainement futile dans la mesure où nous avons déjà un toit au dessus de la tête. Mais ce sont de réelles questions que je me pose jour après jour.

Almanach des petits bonheurs

Au final, en attendant que toutes ces situations fassent leur petit bonhomme de chemin, j’ai repris une initiative de la blogueuse Mes Embrouillaminis! Elle poste son almanach des petits bonheurs avec un bonheur différent chaque jour. Je pense que c’est de ça que j’ai besoin pour le moment! Arriver à voir les petits plaisirs de la vie et s’en réjouir. (C’est ce que je fais ici en vous partageant une jolie journée en photos) Et puis par la suite, je tenterai d’adopter un mode de vie plus simple parce que moins on se soucie, plus on est heureux!

2 Commentaires

  1. 22 novembre 2018 / 18:51

    Coucou Stéphanie ! C’est vrai que je me suis souvent demandé pourquoi on ne te voyais plus sur le blog et rarement sur les réseaux sociaux. Mais je me suis douté un peu, car tu m’avais déjà un peu parler de tes doutes concernant le blogging 😉 Je peux comprendre ton point de vue, après tout si tu ne te sens pas à l’aise et que ça ne te fais plus 100% plaisir ce n’est pas la peine de te forcer. En ce moment il m’arrive aussi de perdre ma motivation, car je vois mon nombre de visite baissé, moins de commentaires, moins de personnes qui échangent, mais ça me fait vraiment super plaisir d’écrire alors je continue. J’ai failli arrêté Instagram aussi, parce que le fake, le surfait, la guerre des likes me saoulait au plus haut point ! J’avoue que mettre en scène mes objets, passer énormément de temps dessus, comme j’avais l’habitude de le faire ne me plaisait plus et je n’avais plus le temps avec mon nouveau travail en freelance. Finalement j’ai décidé de poster mes photos de voyage, car ça me fait plaisir et que je me prend vraiment pas la tête comme ça 🙂 En tout cas, j’espère quand même que tu resteras sur Instagram au moins, car j’aime bien voir tes photos, tes story et discuter avec toi 🙂 Tu fais partie d’une des belles rencontres virtuelles que j’ai faite grâce au blogging 🙂 Bisous.

    • 3 décembre 2018 / 07:59

      Coucou ma belle, tu fais bien de continuer si ça te plait toujours autant! J’ai aussi remarqué ton changement dans les posts et je trouve ça génial! Après tout on est pas là pour s’imposer des trucs pénibles, le mieux c’est de faire ce qui nous plait 😀 Bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *